Home
Université Montpellier I Université Montpellier II Université Montpellier III
Accueil
Présentation
Thématique
Administration
Inscription à la mailing-list
Inscriptions et h├ębergements
Communications scientifiques, tables rondes et ateliers
Programme
Ateliers
et tables rondes
Liens
Contact
 
La réflexion proposée par ce Congrès est placée sous le signe de l’« Encyclopédie » et de l’esprit philosophique qui, à l’inverse de notre époque, ne connaît pas la spécialisation, ne sépare pas sciences et rhétorique et proclame l’unité de la connaissance. Dans ce cadre, les congressistes sont invités à réfléchir sur les interférences entre sciences, techniques et cultures au XVIIIème siècle. Avec une approche privilégiée suggérée par le thème principal du Congrès, tous les domaines du savoir et de l’activité humaine sont concernés : philosophie, littérature, beaux-arts, histoire des sciences, histoire des mentalités, économie politique, démographie etc.   Music flight cases lifehouse flight.

En se gardant de reprendre les classifications modernes, on s’intéressera au développement de l’esprit scientifique (réseaux, influence de l’État, expéditions scientifiques, académies, sociétés savantes, périodiques, collectionneurs, querelles scientifiques, vulgarisation, éducation) et aux résistances qu’il rencontre (croyances, illuminisme, charlatanisme), son influence sur la philosophie (empirisme, expérimentation, rationalisme, nature et culture, matérialisme, utilitarisme), sur la métaphysique (Descartes, Newton, Leibniz, Buffon, l’âme des bêtes, causes finales, inné et acquis etc.), dans la littérature (science et poésie, science et roman, science et dialogue, science et imaginaire), dans l’histoire (chronologie, érudition, philosophie de l’histoire), dans les beaux-arts (opéra, théâtre et machinerie, théories musicales et nouveaux instruments, collections et amateurs), dans l’urbanisme et l’architecture (cités concrètes ou idéales), dans les idées politiques et économiques (bien public, physiocratie, démographie, statistiques, sciences et État). Une section sera réservée à l’utilisation des sciences et des techniques d’aujourd’hui pour l’étude du XVIII
ème siècle, ainsi qu’à l’évaluation critique de leur apport : grandes entreprises éditoriales, bibliographie matérielle, textes en ligne, bases de données.

Le Comité Scientifique du Congrès accueillera avec plaisir toute suggestion, et réservera une place aux propositions qui ne rentreraient pas dans ce large cadre ainsi esquissé. Il se réserve le droit de regrouper les propositions voisines, afin que les congressistes venus du monde entier et présents à Montpellier mettent à profit cette occasion qui leur est offerte de confronter leurs diverses approches.

Claude Lauriol,
Président du comité d'organisation et du comité scientifique.


nous contacter